LES DEUX ORPHELINES

quand Hollywood raconte

la Révolution française

Les ciné-concerts du Quatuor Prima Vista

 

L’adaptation flamboyante d’un grand mélodrame historique

le film

RÉALISATEUR  David W. Griffith

année  1921

durée  2h

compositeur  Baudime Jam (2008)

« Les musiciens ont magnifié le lyrisme de l’image dans ses nuances mélodramatiques et épiques, redonnant littéralement vie au film. Prima Vista fait chanter le silence. »


Julie Ho Hoa (La Montagne)


« Des musiciens virtuoses, en totale empathie avec l’histoire et les personnages. Une vraie performance. »


Emmanuel Daligand (Le Journal de Saône et Loire)

À Paris, peu avant la Révolution française, deux orphelines sont séparées par le destin. L’une, aveugle, est exploitée par une horrible mégère qui la fait mendier dans les rues. L’autre devient la proie d’un marquis débauché, qui veut la séduire de force... Comment leurs destins se finiront par se réunir, c’est ce que raconte cette fresque où l’Histoire croise le chemin des passions humaines : la haine, la peur, la compassion, et l’amour - bien entendu.


La composition de Baudime Jam s'inscrit dans la lignée des partitions hollywoodiennes (langage harmonique post-romantique mais aussi moderne, utilisation étendue de leitmotivs, structuration formelle, etc.) et se distingue par sa volonté d'une rigoureuse adéquation stylistique et agogique avec l'œuvre cinématographique. La richesse narrative et la complexité cinématique du film de Griffith, que les spécialistes ont longuement analysées et qui en font toute la valeur aux yeux des cinéphiles avertis, appellent une musique tout aussi écrite et travaillée dans le détail de sa forme et de son idiome.


Avec une durée de deux heures, ce ciné-concert représente une gageure pour les musiciens qui relèvent à nouveau avec brio un défi artistique.


> Le film est présenté avec un entracte de 10 minutes.                                                                                                                                > interview avec le compositeur


Ce ciné-concert figure au répertoire de l’ADRC.


 

© 1997-2017 Quatuor Prima Vista.
La reproduction intégrale ou partielle des textes figurant sur ce site est interdite sans autorisation.